jumelage

Séjour organisé par le Centre Social Maison de la Solidarité à Créteil et le Comité de jumelage de Créteil : échange entre deux villes européennes créteil (France) et les Abymes (Guadeloupe).

Blog

Catégories

Derniers billets

Liens

Fils RSS

Cimetière du Père Lachaise

Par jumelage :: 20/07/2007 à 11:53 :: Général

L'une des sept collines de Paris, appelée Champ-l'Evêque prit au XIIe siècle le nom de Mont-aux-Vignes. En 1430, un riche commerçant du nom de Régnault de Wandonne acheta le domaine.

Deux siècles plus tard, les Jésuites acquièrent le terrain pour en faire un lieu de repos et de convalescence. Et le plus illustre occupant fut François d'Aix de La Chaise dit le Père La Chaise, confesseur du roi de France Louis XIV. Il y demeurera de 1675 jusqu'à sa mort en 1709.

Le Comte de la Chaise, donna de nombreuses fêtes sur le domaine, ce qui contribua à son agrandissement et son embellissement. Mais en 1762, la Compagnie de Jésus fut contrainte de céder le terrain en raison d'une dette du Père de Jacy.

Avec la fermeture le 1er décembre 1780 du cimetière des Innocents, Paris commençait à manquer de lieux de sépultures. Napoléon Bonaparte, décréta que « chaque citoyen a le droit d'être enterré quelle que soit sa race ou sa religion ». Au début du XIXe siècle furent ainsi créés plusieurs nouveaux cimetières hors des limites de la capitale.

Le Préfet de Paris décréta la transformation des 17 hectares de Mont-Louis en cimetière de l'Est. La conception du cimetière fut confiée à l'architecte néo-classique Alexandre Théodore Brongniart en 1803., il dessinera les grands axes. Il projettera des monuments funéraires dont finalement aucun ne sera réalisé, à l'exception de la sépulture de la famille Greffuhle, au style néo-gothique épuré.

Le 21 mai 1804, le cimetière fut officiellement ouvert par une première inhumation : celle d'une petite fille de cinq ans, Adélaïde Paillard de Villeneuve.

D'illustres sculpteurs et architectes feront de ce lieu un véritable musée dès le XIXe siècle : Guimard, Garnier, Visconti ou Barris. La chapelle et le portail principal furent conçus par l'architecte néoclassique Étienne-Hippolyte Godde en 1823 et 1825. David d'Angers créa la plupart des monuments du « Quartier des Maréchaux d'Empire ». En 1894 débutèrent les travaux du columbarium et du crématorium, dans un style néo-byzantin adapté par Jean-Camille Formigé.

Lors de la Commune de Paris, en mai 1871, le Père-Lachaise fut le théâtre d'une véritable guerre civile, en raison de sa localisation stratégique sur la colline. Les Fédérés installèrent leur artillerie en plein cœur du cimetière, mais furent rapidement encerclés par les Versaillais de Thiers d'un côté et les Allemands de l'autre. Les 147 survivants furent fusillés le 28 mai 1871 devant le mur qui prit ensuite le nom de mur des Fédérés, au sud du cimetière.

 

 

"Lors d'une sortie, de notre échange Abymes‑ Créteil, nous avons eu l'occasion d'aller visiter le Cimetière du Père-Lachaise à Paris.
C'est un lieu de repos très spécial on y retrouve des personnes célèbres de toutes origines, des sépultures extraordinaires, parfois même inimaginables, et des sculptures  plutôt fascinantes et surtout incroyables mais vrai. Donc en clair nous avons adoré."   

Goldorac et Likma

 

JUMELAGE CRETEIL/ABYMES - Blog créé avec ZeBlog